Silence on tourne !!!

Tout a commencé autour d’un verre dans un bar Belge des plus authentiques où les motards se retrouvent depuis des décennies (cherchez “La Cloute” sur le web, ça vaut le détour).

C’est là qu’est abordé le sujet de faire une vidéo d’une qualité équivalente aux produits Nürmanstone.

De là, nous avons été mis en contact avec l’agence Paul & Jon, une agence qui travaille déjà pour de grandes marques (banques, grandes enseignes, équipe de foot… voir lien en fin d’article).

Paul, un des associés, étant lui même un amateur de belles mécaniques, il a rapidement compris l’ADN de notre marque.

Leur professionnalisme et leur écoute, nous on permis d’obtenir quelques jours plus tard  le story board de ce qui serait au dire de Paul : le “manifest” Nürmanstone.

Cela correspondait parfaitement à la vision qu’avait Jean-Baptiste (notre fondateur) pour cette vidéo…. quelques négociations plus tard…. c’était parti.

Une fois les divers rdv pris, le jour du tournage est arrivé. Dans un premier temps, nous avions rdv au circuit de Croix en Ternois, dont l’accueil et la confiance ont été fort appréciables et appréciés.

Frank, pilote de drift, formateur de conduite (entre autre), nous a rejoint avec une BMW i8 prêtée pour l’occasion par un ami. Frank a été un mannequin particulièrement professionnel.

Si il ne nous l’avait pas dit, nous aurions pu croire que c’était son métier principal. C’était pourtant une première pour lui.

Après l’installation de tout le matériel, et il y en avait beaucoup, nous avons pu commencer le tournage de la scène à l’intérieur d’un box.

Lumière, reflets, fumigènes, colorimétrie, tout est pensé par l’équipe de tournage. C’est impressionnant (et rassurant) de constater leur soucis du détail.

Vous n’avez pas idée de la patience dont doit faire preuve l’équipe mais surtout le modèle qui doit répéter les scènes de sorte d’obtenir les meilleures images.

 

C’est ensuite la partie “rolling” qui a été tournée avec plans circuits, ralentis, drône etc.

Heureusement, la i8 n’est pas gourmande. Son petit 3 cylindres turbo a un son plutôt sympathique par ailleurs.

L’équipe de Paul & Jon souhaitait absolument le coucher de soleil. C’est donc jusque tard, dans cette journée fraîche du mois de mai, qu’ils ont multiplié les prises de vue.

Frank a, là encore, dû faire preuve de patience et d’abnégation.

D’autant que, si vous regardez bien les photos, vous constaterez que lorsque l’équipe est chaudement emmitouflée, lui devait travailler en chemise.

Heureusement, il n’est pas tombé malade par la suite.

C’est donc vers 22h30 que nous avons quitté les lieux.

Nous tenons encore à remercier l’équipe du circuit de Croix en Ternois qui a largement débordé sur ses horaires uniquement le bien du tournage.

Le lendemain, nous avions rendez vous chez un passionné de Porsche, qui a bien voulu, afin de mettre en valeur notre chemise pour passionnés de la marque.

Le modèle targa dans la pénombre était très agréable à l’oeil. De nombreuses personnes auraient, semble t’il, aimé en voir plus.

Encore une fois, les lumières et atmosphères ont été superbement travaillées pour la beauté de l’image.

Nous vous laissons découvrir cet endroit que vous serez probablement nombreux à jalouser.

Le dernier jour de tournage a duré près de 17h. Vous avez bien lu.

Le boss (2e degré), accueillait l’équipe dans son garage après un tournage dans la nature à 5h du matin pour profiter du lever de soleil.

Il a dû lui aussi répéter mainte et mainte fois son texte tant il est difficile de ne pas se tromper,ne pas cligner de l’oeil, bouger ….

Les équipes de Paul & Jon doivent avoir quelques “dossiers” que nous serions ravi de voir.

Une chose est sûre, il semble que ce moment ait été apprécié par tous et lorsqu’on voit le résultat final (cf article précédent).

On ne peut que se féliciter d’avoir missionné cette entreprise.

Merci donc à Paul & Jon

http://paulandjon.fr/

A bientôt.